Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
hamburger overlay

Hypoglycémie

L’hypoglycémie survient lorsque le taux de sucre dans le sang est trop bas. C’est notamment le cas lorsque la sécrétion d’insuline est trop élevée dans le sang, par exemple avec des repas pris tardivement ou omis, ou immédiatement après une activité physique intense. Le pancréas a pour fonction d’adapter en conséquence la production d’insuline dès que le taux glycémique passe sous les valeurs normales de glycémie. Or, ce mécanisme de régulation est absent chez les diabétiques.

L’hypoglycémie peut être déclenchée par les facteurs suivants :

  • Le non-respect du régime alimentaire
  • Un exercice ou une activité physique trop prolongée sans prise d’aliments
  • Une trop grande quantité de médicaments ou un changement dans les horaires de prise
  • Trop de stress
  • Les effets secondaires d’autres médicaments
  • La consommation d’alcool, en particulier en-dehors des repas

Le corps répond à un faible taux de glucose dans le sang par différents signes d’avertissement, qui peuvent varier selon les personnes. Certains de ces signes sont :

  • Un état de faiblesse
  • Des tremblements
  • Une forte transpiration
  • Une nervosité ou irritabilité marquée
  • Une accélération du rythme cardiaque
  • Un état de confusion

En cas de suspicion d’hypoglycémie, il est recommandé de contrôler immédiatement le taux de glycémie. Ce test est important pour pouvoir prévenir une hypoglycémie en général, même si vous ne souffrez d’aucun des symptômes mentionnés ci-dessus.

Il faut traiter immédiatement un taux de glucose trop bas! L’absorption de sucres rapides (glucose) peut équilibrer une hypoglycémie. Lors d’une crise légère d’hypoglycémie, le/la diabétique devrait sucer un bonbon sucré (p.ex. Dextro Energy) ou boire un jus de fruits (2 dl) ou une autre boisson à forte teneur en sucre (pas de boissons « light »). En cas de crises plus sérieuses ou d’évanouissement, l’aide rapide d’un tiers est indispensable. Dans ces cas-là, il faut d’abord fouiller les poches du diabétique à la recherche d’un bonbon sucré, toujours à portée de main du diabétique, et le faire fondre dans la bouche (absorption plus rapide par les muqueuses). Si la personne est experte, elle peut faire au diabétique une injection de glucagon [Hormone sécrétée par les cellules alpha du pancréas ; contribue à augmenter la glycémie / délivrée sur ordonnance].

Partager

Classé sous :